Saint Pierre et les autres places

La Place Saint Pierre (Piazza San Pietro en italien) est la place la plus célèbre de Rome. Une promenade entre les plus belles places de la ville se devait de commencer par celle-ci. 

La Place Saint Pierre (Piazza San Pietro en italien). Centre du christianisme, la Place Saint Pierre est un chef d’œuvre d’architecture et d’urbanisme : l’immense colonnade dessinée par le génie de l’époque Baroque, Gian Lorenzo Bernini, est une étreinte spectaculaire et symbolique aux pèlerins venus des quatre coins du monde. 

La Place Navone (Piazza Navona en italien). Sa forme oblongue reprend celle de l’ancien stade de Rome sur les ruines duquel elle se situe. Cette élégante place abrite aujourd’hui des bars et des restaurants depuis lesquels vous pourrez jouir de la vue sur la Fontaine des Quatre-Fleuves (Fontana dei Quattro Fiumi en italien), et sur la calme vie romaine du quotidien. De Noël à l’Épiphanie, la place Navone héberge le marché le plus célèbre et le plus traditionnel de Rome : Le Marché de l’Épiphanie

La Place d’Espagne (Piazza si Spagna en italien). Audrey Hepburn tenant une glace, descend les escaliers et rencontre de Gregory Peck : cette scène du film Vacances Romaines a été tournée sur la belle Place d’Espagne, entre les célèbres escaliers de la Trinité des Monts (Trinità dei Monti en italien) et la fontaine Barcaccia. C’est le cœur du quartier chic, où au printemps, les azalées créent un magnifique spectacle de couleur. 

La Piazza del Popolo. Les deux églises jumelles, l’obélisque égyptienne, les palais du XIXème siècle : La Piazza del Popolo est l’une des plus vastes places de Rome, et les autochtones aiment son apparence particulière. Prenez un instant pour vous installer à l’un des cafés historique de cette place, le Rosati et le Canova. Ce sont les lieux de prédilections des acteurs et des musiciens depuis le début du XXème siècle, et avec un peu de chance, vous pourrez y croiser l’un des VIP d’aujourd’hui !

La place du Capitole (Piazza del Campidoglio en italien). Son apparence actuelle a été imaginée par le génie de Michel-Ange, qui l’a redessinée au début du XVIème siècle. Son centre symbolique est la merveilleuse statue équestre de Marc Aurèle (une copie de la statue originale qui est exposée au Palais des Conservateurs ou Palazzo dei Conservatori). Celle-ci fait face aux grands palaces du XVIème siècle surplombant la place, dans une parfaite harmonie. 

 

<< Arrière